Partagez
Aller en bas
Date d'inscription : 15/02/2018
Messages : 57
Voir le profil de l'utilisateur

MBB#020 - Megadeth

le Sam 21 Juil - 13:57
Un très grand groupe qui mérite bien un sujet dédié. Very Happy

J'ai écouté la séquence: globalement je n'adhère pas à l'idée d'un effondrement à partir des années 2000. Personnellement j'y vois l'inverse: un retour en grâce après une grosse période de vaches maigres.

Je ne reviens pas sur la période Peace sells / Countdown (je mets de côté Killing, moins abouti malgré son Mechanix incendiaire). Vraiment du lourd de cher lourd, un niveau technique rarement égalé, un Rust in peace qui est un sérieux prétendant au top 5 metal (avec mon morceau préféré: le glaviot Poison was the cure), et un Countdown moins immédiat mais plus vicieux et qui grandit au fil des écoutes (j'ai mis du temps à apprécier Captive honor ou Psychotron, ce sont désormais mes morceaux préférés du disque).

Youthanasia, première erreur de parcours. Ce que j'avais pu grimacer en écoutant cet album à sa sortie, presque autant que pour le Load de Metallica. Y avait bien quelques trucs cools, genre Killing road ou Blood of heroes, mais quelle évolution dans le mauvais sens. A la longue j'ai fini par lui trouver des qualités... mais à la longue. Et c'est bien là ce qui me pose question dans votre analyse: je pense que vous survalorisez les vieux albums parce que vous les avez beaucoup écoutés jusqu'à trouver des circonstances atténuantes aux plus médiocres d'entre eux, et que vous l'avez moins fait avec des albums récents qui leur sont pourtant intrinsèquement supérieurs.

Cryptic writings, quasiment rien à sauver pour moi. Album inutile, et crash du line up classique tiraillé entre les divergences créatives de Mustaine et Friedman.

Le pire est pourtant à venir avec l'enchaînement Risk / The world needs a hero / The system has failed, triplette catastrophique pour un talent pareil. Mustaine est complètement rincé, au point d'arrêter provisoirement le groupe pour les problèmes de bras qu'il évoque dans sa bio. J'arrête d'écouter le groupe pendant 10 ans, le croyant perdu.

A partir de là le groupe va pourtant revenir en force dans l'ombre, pas aussi brillant évidemment que durant l'âge d'or, mais avec un paquet d'albums solides. Je crois que l'arrivée sur Roadrunner leur a fait beaucoup de bien.

United abominations est entre deux eaux. Des choses magistrales pour la première fois depuis très longtemps (Washington is next), des trucs putassiers. Mais ça frémit pour la première fois depuis bien longtemps.

Endgame est vraiment très bon, le plus solide de la période récente avec Dystopia (leur meilleur post-2000). Seule vraie faute de goût sur les quatre derniers: Super collider. Un de leurs pires albums, clairement, même s'il était peut-être plus conforme que d'autres aux vraies aspirations de Mustaine.

Je ne peux que recommander Endgame et Dystopia à ceux qui pensent que Megadeth s'est arrêté à Youthanasia. Prenez le temps de les écouter plusieurs fois, ça vaut clairement le coup.

Niveau live j'ai un faible pour leur Live in Buenos Aires, mais il y a des trucs cools sur le Warchest (notamment une superbe version de A secret place).

Dans les fautes de goûts, je m'étais débarrassé de ma version originale de Killing is my business pour sa réédition, et je ne me suis jamais remis de la version bippée insupportable de These boots. Comment peut-on mettre un truc pareil sur un album officiel?

Enfin j'ai toujours beaucoup de mal avec les avis négatifs sur la personnalité de Mustaine, sur son Metallica-bashing... Si la moitié de ce qu'il raconte de son éjection de Metallica dans sa bio est vraie il a bien raison de continuer à leur en vouloir plusieurs décennies après. J'ai toujours trouvé que l'utilisation de cette affaire en disait long sur le milieu metal.
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 406
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: MBB#020 - Megadeth

le Sam 21 Juil - 22:46
La guerre Metallica / Megadeth c'est un truc du genre Oasis / Blur ou évidemment Stones / Beatles. Perso j'ai jamais choisi parce que ça n'a rien de bien musical tout ça. C'est juste une embrouille de zicos, pas d'auditeurs. Ce qui m'amuse sur ce sujet ce sont les anecdotes. Le bouquin de Mustaine est assez sympa pour ça notamment. J'ai pas parlé du seul live que j'ai, le Rude awakening qui est assez brut et intéressant de ce point de vue. J'aurais préféré un live époque Friedman évidemment. J'ai pas testé le reste.
... hmmm... avant de valider ce post y a l'affaire Hansen / Helloween qui m'est revenu en tête, et pour le coup j'ai "pris parti" Smile Mais c'était pas bien dur, Helloween partait dans le n'importe quoi et Hansen était au top musicalement en plus d'avoir une attitude publique pluôt élégante, ce qui n'était pas le cas du camp d'en face.
avatar
Age : 45
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 54
Voir le profil de l'utilisateur

Re: MBB#020 - Megadeth

le Lun 23 Juil - 9:07
Pour un live époque Friedman, faut sortir le pognon et/ou s'armer de patience.
On en retrouve sur le coffret Warchest (un CD live de la tournée Rust in Peace et un DVD live de la tournée Countdown). Mais je pense qu'il n’existe plus qu'en occasion.

Sinon, le EP "Live Trax" enregistré sur la tournée Crytic Writings. Disponible à l'époque en import japonais et maintenant à un prix complètement délirant.
Live assez brut, bon mais pas fou non plus et surtout trop court. Ca vaut pas 140€ Smile

Et bien sûr quelques Faces B de singles, mais ça compte pas vraiment.

J'adore Megadeth jusqu'à Cryptic. Y a de bons trucs sur System has failed et j'ai été agréablement surpris par Dystopia. Sans pour autant l'acheter. Je sais que je ne l'écouterai quasiment pas.

Edit: Je viens de voir que le Warchest est disponible sur Deezer.
avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 33
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 120
Voir le profil de l'utilisateur

Re: MBB#020 - Megadeth

le Mar 24 Juil - 14:25
Excellent dossier, super intéressant, j'ai appris pas mal d'anecdotes sur Mustaine, notamment celles tirés de sa bio, du coup ça me donne envie de me choper le bouquin.

Et du coup, y a justement un truc qui m'a chiffonné dans ce dossier. Voir même qui m'a froissiné. C'était dans ce mini débat sur la séparation entre une oeuvre et son auteur. Donc si j'vous comprends bien, tant que l'oeuvre est bonne on peut oublier l'auteur, sa vie, ses opinions, même les plus néfastes. Mais si l'oeuvre est mauvaise, et qu'en plus l'homme est un sacré salopard, alors là, c'est bon, c'est autorisé, on peut lui cracher la corde au clou du pilori.

Ou pour retranscrire ça de façon plus honnête : ce qui fait valeur, c'est donc l'esthétique de l'oeuvre plus que l'éthique de l'auteur, à condition que sa contribution culturelle soit jugé supérieur au degré de nuisance que sa reconnaissance pourrait engendrer dans la société.

Meh. Ca me gène foutrement.

Parce que du coup, sans relancer le débat Sainte-Beuve / Proust, l'un comme l'autre, esthétique comme éthique ne sont que des représentations. Donc totalement subjectives. Fluctuant largement suivant le contexte politique, culturel et social. En poussant le raisonnement jusqu'au bout, ça donne du coup autant raison aux Parents Music Resource Center, qu'aux neo-nazi fans de Burzum ou qu'aux thrashers à plumes. Et puis juger du degré de nuisance des idées d'un auteur, c'est sacrément ambitieux. Je doute que bon nombres d'auteurs, aujourd'hui considérés comme misogynes, imaginaient leur oeuvre censurés des années plus tard, à cause - ou grâce - à du révisionnisme sous-couvert de progressisme et d'émancipation des femmes. Ca donne aussi raison du coup à Staline et pas mal de mouvements fascistes par rapport au sort qu'ils réservaient aux oeuvres culturelles jugées néfaste à la société.

Bon, remarque, même si ça me dérange comme méthode critique vis à vis d'une "oeuvre", j'ai aucune autre proposition à fournir, donc je pourrais aussi juste fermer ma gueule.
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 406
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: MBB#020 - Megadeth

le Mer 25 Juil - 19:57
Tu lis Céline et en 2 pages tu vois ce qu'il apporte. C'est majeur, important, créatif. Donc il faut garder l'œuvre (d'autant qu'elle ne porte rien de problématique au départ).
Tu écoutes Burzum, c'est nul, ça apporte pas grand chose et ça aurait pu être fait par n'importe qui. Et en plus c'est une merde. On peut s'en passer.
Oui je hiérarchise. Tout. Tout le temps. Parce que justement, tout ne se vaut pas. Et effectivement, dans un régime totalitaire (ou que sais-je), cette attitude est mauvaise, je veux bien l'entendre. Mais l'attitude de tout prendre et de tout mettre au même niveau l'est tout autant. Et c'est celle que l'on vit actuellement et que nous a apporté l'informatisation (au sens très large) du monde.
Dans ce monde là, il suffit que quelqu'un fasse quelque chose ou que quelqu'un aime quelque chose pour que ce quelque chose ait une valeur absolue (et donc jamais relative). Ce monde ne m'intéresse pas.
Mais c'est juste un point de vue, une manière de vivre et d'appréhender le monde et les gens bien entendu.
avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 33
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 120
Voir le profil de l'utilisateur

Re: MBB#020 - Megadeth

le Mer 25 Juil - 22:28
Bouép, j'ai bien compris ce que tu voulais dire, et si ta démarche est probablement la plus raisonnable, il n'empêche qu'elle me procure moultes chatouillement dans l'anus, mais comme je l'ai déjà dis plus haut, j'ai aucune alternative à proposer, et c'est non seulement la plus raisonnable mais probablement la plus efficace contre le relativisme actuel.

Je suis entièrement d'accord avec toi, sur cet état de fait, qui me pompe sérieusement également. Ca revient de plus en plus, chez tout le monde, dès que j'ose la conversation avec un "passionné" de musique. Aujourd'hui, je vois pas beaucoup de passionnés en faite, je vois surtout beaucoup de fans, tel que Bourdieu les a définis: un militant aliéné, assez irrationnel, qui collectionne de façon compulsive, qui subit sa passion plus qu'autre chose, puisque peut importe le groupe ou l'album, si il aime, ils a forcément raison, et même quand il aime moins, c'est quand même bien. Non, j'exagère pas.

Mais je crois que c'est pas tellement l'informatisation - bien que ça a aidé - qui soit à l'origine de ce relativisme du beauf, mais plus du consumérisme.
Le "J'aime, donc c'est bien" et cette forme d'aliénation qu'il entraine, c'est une attitude typique de consommateur, pas de l'amateur éclairé, et encore moins celle du critique.

Ca dresse un spectre assez restreint finalement sur la diversité des formes d'engagement dans le domaine culturel, on a les "fans", les amateurs éclairés et les critiques. Le critique n'étant qu'un amateur éclairé avec une audience. Des fans on en a déjà plein dans le metal, et ils m'insupportent. Ce qui manque cruellement ce sont de vrais metalleux critiques sur la musique qu'ils aiment. Instant léchage testiculaire, c'est probablement pour ça que j'apprécie autant MBB, d'ailleurs.

Et histoire de finir de la façon la plus pédante possible, je citerais Victor Hugo Emile Zola *, lui même critique littéraire :

L’importance actuelle [de la critique] est de marquer les mouvements d’école qui se produisent. Elle doit toujours être là, comme un greffier, enregistrant les faits nouveaux, constatant dans quel sens marche chaque génération d’écrivains. Le public, que l’originalité effare, a besoin d’être rassuré et guidé. Un critique, qui possède de l’autorité sur ses lecteurs, peut rendre les plus grands services. On accepte tout de lui, on attend qu’il parle pour le croire. Dès lors, s’il est d’esprit large, s’il accueille les tempéraments originaux, lui seul a le pouvoir de les imposer à la foule qui hésite. Il étudiera ces tempéraments, montrera les qualités rares qu’ils apportent, fera ainsi l’éducation du public, qui finira par s’apprivoiser. Il n’y a pas de rôle plus noble à jouer, accoutumer la grande masse aux splendeurs inquiétantes du génie.

* Ca m'apprendra à poster quand j'suis bourré.


Dernière édition par lamouchequipète le Ven 27 Juil - 10:56, édité 2 fois
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 406
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: MBB#020 - Megadeth

le Ven 27 Juil - 8:13
Très bon extrait des Relika qui est juste hallucinant, je suis bien d'accord. Ces émissions m'ont bien plus quand c'est les mecs de TITS qui sont des fans mais qui sont pas forcément complétistes ou qui gardent un peu de recul. Mais ce genre de gars, je comprends pas.
Pour l'informatisation je pensais plutôt au fait que l'outil informatique permet à tout le monde de produire : de la musique, de la vidéo, de la musique. Tout le monde peut être créateur. C'est sympa, valorisant et intéressant pour celui qui fait, mais ça ne mérite pas d'être vu/lu/écouté systématiquement. Et c'est pourtant ce qui se passe actuellement : tout le monde crée et met sur la place publique. D'où surproduction, surconsommation et on se rejoint. Et dans ce cadre, je plaide coupable comme les autres : moi aussi je pollue, je produis et je fais du bruit avec ma bouche (et avec d'autres trucs).

Très chouette la citation d'Hugo. Ça sort d'où, je n'ai pas trouvé la référence ?
avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 33
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 120
Voir le profil de l'utilisateur

Re: MBB#020 - Megadeth

le Ven 27 Juil - 12:06
Monsieur REM a écrit:Très chouette la citation d'Hugo. Ça sort d'où, je n'ai pas trouvé la référence ?

Hehe, honteuse boulette de ma part, tu m'étonnes que t'as pas trouvé, c'était d'Emile Zola. Dans ses Documents Littéraires. study

J'comprends mieux ce que tu entendais par informatisation. C'est effectivement à double tranchant, ça produit le meilleur comme le pire. Mais donner son avis sur des productions culturelles, ou passer les plats comme tu dis, ça a justement, vu la période, jamais été aussi indispensable que maintenant. Je crois qu'un des exemples les plus cool qu'on a actuellement dans ce genre, c'est Fenriz de Darkthrone. Le mec à une culture musicale monstrueuse, et profite de sa notoriété pour faire justement passer les plats avec son blog, ses émissions radio - qui m'ont permis de découvrir de véritables pépites - et théorise de façon plutôt cohérente  ce que doit être du metal  ( pas si loin de celle de MBB à mon avis ). Bref, ce mec transpire la passion et la sincérité (ça se voit notamment dans cette conférence ) tout en étant critique. Lui, il pollue pas, il rend service de la meilleure des façon au genre.
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 406
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: MBB#020 - Megadeth

le Ven 27 Juil - 22:02
C'est une personnalité que je ne connais pas vraiment, mais il a l'air sympa et dégage quelque chose d'un peu enfantin. C'est assez contrasté avec l'image véhiculée par Darkthrone. Je vais tester son émission.
avatar
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/02/2018
Messages : 16
Voir le profil de l'utilisateur

Re: MBB#020 - Megadeth

le Sam 28 Juil - 5:44
J'ai bien aimé votre discussion sur le nombre d'égos pouvant subsister au sein d'un groupe. Et trouvé très intéressant que vous ayez abordé Jeff Waters (Annihilator) à ce sujet car il avait justement été approché par Mustaine pour joindre Megadeth. Ce qu'il s'est empressé de refuser, prétextant qu'il préférait gérer et jouer dans son propre groupe, quitte à avoir un succès moindre.

Je me souviens avoir trouvé sa réaction très honorable vu la visibilité (et le pognon) qu'il aurait pu avoir dans Megadeth, et en même temps qu'il ait évité un possible affrontement de grosses têtes avec Mustaine Evil or Very Mad
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 406
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: MBB#020 - Megadeth

le Sam 28 Juil - 8:34
Un jour j'écrirai "Le guide pour monter son groupe et le faire fonctionner plus de 6 mois" Smile
avatar
Age : 37
Localisation : CHILI
Date d'inscription : 15/02/2018
Messages : 73
Voir le profil de l'utilisateur

Re: MBB#020 - Megadeth

le Mar 31 Juil - 22:15
Megadeth / Metallica

Je crois que Megadeth reste moins vendeur, simplement parce que sa musique est moins accessible. Megadeth fait du trash. Metallica aussi, mais je pense que Hetfield en particulier a toujours cherché quelque part la mélodie. Il est plus facile de siffler un morceau de Metallica en général qu'un morceau de Megadeth.
Jusqu'au "black album", Metallica a enchainé les tueries, les albums quasi parfaits. Ce n'est pas le cas de Megadeth. Quand Metallica a fait des ballades, il a réussi.

Megadeth n'est pas moins bon que Metallica, simplement le registre est légèrement différent.

La "mélodie" est ce qui sépare les 2 groupes à mon avis.

(je me souviens d'un passage dans une video de Metallica (de mémoire sur la conception du Black Album) dans laquelle apparait le père de Hetfield. Il dit aimer la musique de son fils, parce qu'il a toujours chercher la mélodie. Je pense qu"il a raison).

avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 108
Voir le profil de l'utilisateur

Re: MBB#020 - Megadeth

le Mer 1 Aoû - 16:42
Je pense surtout, que Dave Mustaine a une voix qui ne passe pas auprès du grand public.
Pour les fans uniquement de Metallica, entre autre, c'est la voix de canard de Mustaine qui ne passe pas.
Accessoirement, Mustaine a une attitude de mec pas sympa ... Les four horsemen font très attention à la com...
Metallica vend plus d'album... surtout le black album pour The Unforgiven et Nothing Else Matters.

METALLICA METALLICA 15 888 717 MEGADETH RUST IN PEACE 1 900 000 exemplaires vendus
METALLICA AND JUSTICE FOR ALL 5,527,378 MEGADETH So Far, So Good... So What! 1 450 000 exemplaires vendus
METALLICA MASTER OF PUPPETS 4,780,269 MEGADETH Peace Sells... but Who's Buying ? 1 700 000 exemplaires vendus

Après, est ce que le nombre de ventes est gage de qualité ...

TWAIN*SHANIA COME ON OVER 15,528,526
MORISSETTE*ALANIS JAGGED LITTLE PILL 14,850,321
BACKSTREET BOYS MILLENNIUM 12,225,021
un début de réponse ici Very Happy

avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 406
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: MBB#020 - Megadeth

le Mer 1 Aoû - 22:36
Vendre plus d'un million d'albums c'est quand même un succès ENORME.
avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 108
Voir le profil de l'utilisateur

Re: MBB#020 - Megadeth

le Mer 1 Aoû - 23:52
Monsieur REM a écrit:Vendre plus d'un million d'albums c'est quand même un succès ENORME.
Biensûr mais la voix de Mustaine est facteur limitant à sa popularité Very Happy
avatar
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 15/02/2018
Messages : 54
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCPKNZNUk5I-9dpqZzwlibyg

Re: MBB#020 - Megadeth

le Jeu 2 Aoû - 16:41
Je me demandais, au vu de l'actualité récente :

A part Mustaine à l'encontre de Metallica, y a-t-il des rivalités connues entre personnalités du Metal ?

Genre si Dave croise le chemin de James Hetfield, va-t-il se passer la même chose qu'hier à Orly ?
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 406
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: MBB#020 - Megadeth

le Jeu 2 Aoû - 22:00
Sur autant d'années, avec autant de force, je vois pas trop. C'est un cas d'école je crois.
DLR / Van Halen étaient assez tendus… Eat'em and smile / Oh you ate one too etc. Mais au final ils se retrouvés. Pour mieux détester Hagar…
Helloween / Hansen au début, surtout côté Helloween en fait. Mais pareil, l'appel du fisc fait des miracles.
On peut tout dire de Mustaine et de Metallica, au moins, ils se sont pas reformés (à part pour quelques titres lives, ce qui était sympa à voir).
avatar
Age : 37
Localisation : CHILI
Date d'inscription : 15/02/2018
Messages : 73
Voir le profil de l'utilisateur

Re: MBB#020 - Megadeth

le Ven 3 Aoû - 2:50
Y'a pas aussi une histoire Joey Demaio et Rhapsody ? Mais c'est plus une histoire manager/groupe de mémoire.
Pas bien compris toute l'histoire, mais ambiance pourrie je crois.
avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 29
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 129
Voir le profil de l'utilisateur

Re: MBB#020 - Megadeth

le Ven 3 Aoû - 13:01
Il y a Mustaine et Kerry King aussi, qui se sont rarement gênés pour s'envoyer des fions par itw interposée.

Kerry King toujours avait envoyé une crotte de nez à Robb Flynn, qui l'avait mal pris. Ça s'est réglé depuis. Par contre, ce même Robb a récemment profité du sieg heil de Phil Anselmo pour le pourrir en vidéo.

Pour Turili/DeMaio, c'est vrai aussi, ils ont d'ailleurs été en procès suite aux soucis qu'a rencontré Rhapsody quand ils étaient sur Magic Circle.

N'oublions pas non plus Ritchie Blackmore contre Ian Gillan.

Pour l'instant ce sont les seules qui me viennent en tête.
avatar
Age : 37
Localisation : CHILI
Date d'inscription : 15/02/2018
Messages : 73
Voir le profil de l'utilisateur

Re: MBB#020 - Megadeth

le Ven 3 Aoû - 20:07
Booba et Kaaris ? jocolor jocolor
avatar
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 39
Voir le profil de l'utilisateurhttps://feel-japanese-rock-wave.blogspot.com

Re: MBB#020 - Megadeth

le Mar 7 Aoû - 17:45
Les relations tendus entre les SURVIVOR Frankie Sullivan et Jim Peterik. Peterik allant jusqu'à qualifier Sullivan de Napoléon (Bonaparte).

L'éviction du chanteur Mark Huff par Frankie Banali (QUIET RIOT) alors que Mark sortait juste de l'hôpital, suite à de grosses complications de santé.
Localisation : Pas loin
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 63
Voir le profil de l'utilisateur

Re: MBB#020 - Megadeth

le Ven 10 Aoû - 2:26
Ça fait pas mal de temps maintenant que j'essaie de départager Peace Sells et Rust...
Impossible de choisir entre l'avalanche totale de riffs de Peace et l'avalanche totale de soli de Rust...
avatar
Age : 26
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Re: MBB#020 - Megadeth

le Dim 12 Aoû - 16:58
Personnellement, si je devais retenir un titre de Megadeth, ce serait "In My Darkest Hour". Découverte avec un bref résumé de la carrière par le DVD Arsenal of Megadeth qui regroupe les clips du groupe et quelques extraits de passage à la TV. A la même époque, j'étais obsédé par le fait de trouver des live du Clash of the Titans. Le clip "War Ensemble" avait été tourné pendant le concert au stade de Wembley, semble-t-il. J'étais comme fou. A tel point que j'avais commandé un DVD qui n'existait pas. Ahah... ah... ah. J'ai une pointe qui se remue dans la chair, là.
Quant à sa voix, le traumatisme vient d'extraits live. En studio, je la trouvais juste, mais sur scène, au secours...

Bref, je dirais quand même Peace Sells pour "Good Mourning/Black Friday".
Contenu sponsorisé

Re: MBB#020 - Megadeth

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum