Aller en bas
avatar
Ace of speech
Ace of speech
Age : 47
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/05/2018
Messages : 409
Voir le profil de l'utilisateur

N'oublie pas de passer le Bayley Empty N'oublie pas de passer le Bayley

le Mar 6 Nov - 8:53
Il y a quelques années. Un club (Chez Paulette) dans une petite ville de Meurthe et Moselle (Toul). A l'affiche du concert du soir : Blaze Bayley. J'y vais sans enthousiasme. Je rentre dans la salle. Bayley est là à discuter tranquillement avec les quelques spectateurs déjà présent. Le groupe de première partie monte sur scène ; Bayley est là, encore, avec les spectateurs, parmi les spectateurs, à regarder le spectacle (médiocre). Puis c'est son tour. Il monte sur scène. simplement. Et là, pendant 2 heures, il se donne  à fond devant 150/200 personnes. Fin du concert : le mec descend de scène et reprend la causette avec les quelques quidams qui n'ont pas encore quitté la salle. Classe. Respect.

Oui, mais la musique ? Je n'aime guère ce qu'a sorti le petit bonhomme (pas en mousse). Pourtant, il est un album qui mérite vraiment le détour. Un album magistral ; poignant ; maladroit aussi, mais d'une rare sincérité et d'une profonde noirceur (à l'image de sa pochette). Il a été écrit après le décès de la femme du chanteur. Cet album c'est Promise and Terror (2010). Quoi que vous pensiez de Bayley, écoutez ce disque. Le dernier Metal blabla évoque la tristesse... Elle est ici palpable, sublimée par la douleur du chanteur (les 4 derniers titres de l'album forment ainsi un ensemble poignant, mais pas larmoyant. Formidable). Ecoutez ce disque. 1 fois, 2 fois, 3 fois. Ecoutez ce disque. Passez le Bayley et fermez la porte derrière vous !
Pierrick
Age : 44
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 16/02/2018
Messages : 53
Voir le profil de l'utilisateur

N'oublie pas de passer le Bayley Empty Re: N'oublie pas de passer le Bayley

le Ven 30 Nov - 10:30
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum