Partagez
Aller en bas
Age : 46
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/05/2018
Messages : 96
Voir le profil de l'utilisateur

Sur le dernier billet d'humeur de M. REM (Choisir son ennemi)

le Sam 24 Nov - 18:15
Cher Monsieur Rem,

un énorme bravo pour ton dernier billet d'humeur. J'ai rarement entendu propos plus intelligent, plus fin, dans notre petite sphère métallique. Et il fort dommage que ce type de réflexion ne trouve pas support public dans une revue comme Rock hard (réfléchir et donner à réfléchir sur la musique n'est pas chose totalement vaine).... Elle y gagnerait grandement en qualité.

M. Rem, tu as mis en mots, et en lumière, caractéristique essentielle de notre scène : sa pauvreté intellectuelle, pour ne pas dire la grande bêtise des musiciens (disons, de beaucoup d'entre eux) que nous aimons. Cette analyse est la mienne et peut-être vais-je au-delà de ce que tu souhaitais que l'on retienne de ton texte. Mais une fois émis, le texte échappe à son auteur et devient objet d'interprétation.... C'est là chose inévitable. Puisses-tu me pardonner. Comme, chaque lecteur, fera preuve de clémence, pour un texte, décousu, écrit en un trait de plume.

Sans doute cette bêtise est-elle assumée par une partie de la scène. Il en est même qui en font large commerce. Il n'y a là rien d'infamant. Poison ou Motley crue n'ont jamais prétendu développer une philosophie néo-kantienne ; Sartre n'est pas source d'influence de L.A. Guns. It's just for fun et c'est très bien comme cela. Plus gênant déjà, le discours produit par certains groupes de Black Metal. Leur satanisme d'opérette est seulement risible du moins tant qu'il ne fait de mal à personne... Les grands prêtes de Satan ne sont que des bouffons tristes (Aleister Crowley en tête) et la bible du satanisme recueil d'idioties.

Non, le plus gênant , ce sont ces groupes qui se la jouent intellectuels ou qui professent grande théorie sur l'état du monde. Depuis 33 ans de lecture des mensuels Metal, je ne crois pas avoir lu, une seule fois, analyse vraiment profonde, référencée, documentée. Le propos est le plus souvent manichéen ou proche d'une philosophie de série US pour adolescents (autour du Be yourself....). Sois toi-même, pense par toit-même, quand on veut on peut... Ce genre de propos bas du front pollue nos mags à longueur d'interviews. Nos musiciens, philosophes, n'ont rien à dire... mais le disent à longueur de colonnes.

Nos rebelles, soucieux de l'état du monde, ne sont généralement que des individualistes égocentrés (le pléonasme est volontaire). Rebelles ? Mais quel est l'objet exact de leur rébellion ? Be yourself ? Pense par toi-même  ? OK. Mais qu'est-ce qui aujourd'hui formatent les corps comme les âmes ? La religion ? Nergal et ses affidés semblent le croire.  On marche sur la tête. L'aliénation humaine trouve aujourd'hui principal ressort dans le système capitaliste (et non, je ne suis pas marxiste-léniniste....) et ses dérives. L'exploitation par le travail tue chaque année bien plus que la religion et les fous de Dieu (ce qui n'est évidemment pas raison pour ne pas leur livrer combat sans merci). Vous en doutez ? Lisez les rapports annuels de l'OIT. Le marketing, la publicité, le pouvoir d'influence des plus puissantes entreprises sont bien plus inquiétants pour la liberté individuelle que n'importe quelle religion (pourquoi pensez-vous que l'on ait adopté au niveau de l'union européenne, un règlement général pour la protection des données à caractère personnel ?) !!! Et ce système engendre des inégalités insoutenables, entre le nord et le sud, entre les riches (les fameux 1%) et les pauvres (lire par ex., le livre de Frémeaux, sur les nouveaux héritiers)... L'esclavage moderne est réalité insupportable... et n'est point le fait des églises. Et pendant ce temps, sur ce terreau moisi, la peste d'extrême droite se propage dans l'Europe entière....

Quel groupe Metal en fait objet de bataille ? Quel groupe le dénonce  ? Nous n'avons que des rebelles qui se battent contre des monstres de papier ! Des Don quichotte à l'épée molle qui ne font, comme les moulins qu'ils combattent, que brasser du vent. L'important est de ne froisser personne... pour ne pas risquer de perdre une partie de son public.

La dernière interview de Nergal m'a laissé goût amer. J'aime le Behemot des deux derniers albums ; je trouve même que Nergal a une certaine classe (son projet Me and that man est vraiment sympa). mais de mon côté, je ne peux pas entendre que Behemot ne s'intéresse pas à l'Islam radical, parce qu'en Pologne, il ne s'y trouve pas confrontée... Quelle incroyable hypocrisie !!! Car ce ne peut être que cela. Je crois Nergal plus intelligent que son propos. Comment un artiste, ouvert sur le monde, peut-il sortir pareille ineptie ? Chacun connaît le vers célèbre de Terence, ce poète carthaginois du 2ème siècle avant JC : rien de ce qui est humain ne m'est étranger... N'est-ce pas là ce que l'on attend d'un artiste comme Nergal ? Aurait-il vision si courte qu'elle s'arrêterait aux frontières de la Pologne ? On ose y croire.

Reste alors, peut-être une autre explication que la lâcheté (que je prendrais garde à ne pas condamner si elle était avouée.... car je ne suis pas plus courageux !). L'égoïsme. Tout simplement. Qui, en lisant, Nergal, n'a point pensé, au poème du pasteur Martin Niemöller. Il m'a frappé en plein visage y laissant profonde cicatrice. J'en rappelle l'une des versions (il en est plusieurs) les plus connus :
Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.
Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester.


Bien entendu, un musicien n'est pas un homme politique, ni un philosophe, ni un sociologue, ni un militant des droits humains... Mais quand il prétend donner des leçons au monde, sur le monde, il doit alors être un peu tout cela. Sinon, et personne ne lui en fera grief (en tout cas, pas moi), qu'il se contente de chanter : Girls, girls, girls.


Dernière édition par Monsieur Pat le Jeu 29 Nov - 21:06, édité 1 fois
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 463
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: Sur le dernier billet d'humeur de M. REM (Choisir son ennemi)

le Mer 28 Nov - 10:13
Merci. Les billets sont l'occasion de poser une petite idée, une réflexion et, je l'espère, en provoquer une autre chez les auditeurs. C'est le but. A chacun de s'en emparer ou pas, d'être d'accord ou pas. Autant j'aime ferrailler et "avoir raison" par jeu, autant, finalement, je trouve plus satisfaisant d'être correctement entendu et de provoquer de la réaction.
Parce que "avoir raison" dans une conversation n'est pas le plus compliqué. Pour peu qu'on soit un peu à l'aise dans son expression, un peu préparé ou tout simplement habitué à ferrailler, c'est assez facile de "gagner". Mais "gagner" dans ce contexte ne signifie pas "convaincre" mais plutôt "faire taire". C'est parfois utile avec tous les Charles Connard du monde, mais c'est pas très intéressant au final.
avatar
Date d'inscription : 10/04/2018
Messages : 1
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Sur le dernier billet d'humeur de M. REM (Choisir son ennemi)

le Jeu 29 Nov - 17:58
Salut,
je n'ai pas l'habitude de m'exprimer sur le forum. J'aime beaucoup vos podcast et les analyses formulées sur le forum, mais ce billet d'humeur m'a contrarié.
Je suis d'accord qu'il est anormal de taper sur le christianisme tout en fermant les yeux sur l'islam. Toutefois, il est puéril de critiquer le nazisme sans parler des millions de morts du communisme. C'est soit de l'ignorance, soit de la mauvaise foi. En pratique, ce discours sur l'éventuel retour de la "peste brune" sert les intérêt de l'actuelle classe dominante.

Pour l'anecdote, il faut savoir que les jeunes militants "d'ultra droite" écoutent quasiment tous du metal...

Je ne vais pas développer durant trois pages, c'était juste un petit coup de gueule de ma part.
Merci à vous pour votre boulot, et continuez sans parler politique !
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 463
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: Sur le dernier billet d'humeur de M. REM (Choisir son ennemi)

le Ven 30 Nov - 1:36
J'aurais bien évoqué le stalinisme mais comme tu l'auras remarqué, aucun stalinien ne fait 20% en France, aucun communiste n'a été élu en Italie, au Brésil ou en Pologne, et c'est pas un bolchevique qui a les clés de la maison blanche. En outre, ce n'est pas parce que les autres ont fait "aussi pire" que ce que les premiers sont meilleurs.
Ta phrase " il est puéril de critiquer le nazisme" vaut son pesant de pyjamas rayés de par son inconséquence. Le nazisme ne se critique pas parce qu'on ne peut rien en tirer de bon. Il ne peut donc que se condamner.
Enfin, je te renvois à l'intro même du billet : faut pas parler politique c'est tabou chez les hardos. CQFD.
Contenu sponsorisé

Re: Sur le dernier billet d'humeur de M. REM (Choisir son ennemi)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum