Partagez
Aller en bas
Monsieur REM
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 591
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: Inoxydable : la suite de MBB

le Mar 18 Déc - 0:19
Y a une séquence de ce genre dans "Un an et demis de la vie de Metallica" avec Randy Staub, l'assistance de Bob Rock où l'on comprend d'où vient son surnom de "Razor" Smile
Le vrai couper / coller (l'informatique n'a jamais rien inventé, elle a toujours retranscrit les métiers).
Clem du Chili
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 37
Localisation : CHILI - Valparaiso
Date d'inscription : 15/02/2018
Messages : 122
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Inoxydable : la suite de MBB

le Mar 18 Déc - 20:49
Super émission. Trop courte ;-)
Finalement, même tout seul, cela passe très bien. Bon rythme, bon ton, pas ennuyeux du tout, on a un peu l'impression d'être autour d'une table à t'écouter.

Petite question concernant le "mastering"après l'enregistrement, c'est juste le mixage ou c'est plus compliqué que ça ?

Concernant les Famers Boys, bien accroché. Ca sonne très pro. J'ai particulièrement aimé les titres Fiery Skies et Isle of the dead.
A la première écoute je me suis dit que cela pouvait plaire à ceux qui aiment bien Volbeat ou Muse par exemple.
Bons musiciens, bon chanteur. Aucun titre à jeter. C'est inspiré, et par rapport à ce qu'ils ont fait dans le passé, ils ont passé un cap.
(le timbre de voix m'a aussi fait penser par moment à Robbie Williams)

Bref une bonne émission, bravo, beaucoup de travail et de temps derrière tout ça c'est clair !
Merci M. REM

PS : un tout petit bémol pour en trouver un : j'aime moins les nouveaux jingles ;-) moins percutant.
Kommander
Age : 27
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 93
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Inoxydable : la suite de MBB

le Mer 19 Déc - 20:36
Je vais avoir du mal. Jusque là, je n'ai fait que te lire et ai entendu ta voix seulement sur longue durée et avec coin-coin. Mais je vais faire un effort.

Si quelqu'un se propose de participer à l'émission, faut un matos sonore décent ?

K.

Monsieur REM
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 591
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: Inoxydable : la suite de MBB

le Mer 19 Déc - 20:47
Clem du Chili a écrit:Super émission. Trop courte ;-)
Finalement, même tout seul, cela passe très bien. Bon rythme, bon ton, pas ennuyeux du tout, on a un peu l'impression d'être autour d'une table à t'écouter.
Petite question concernant le "mastering"après l'enregistrement, c'est juste le mixage ou c'est plus compliqué que ça ?
PS : un tout petit bémol pour en trouver un : j'aime moins les nouveaux jingles ;-) moins percutant.
Merci beaucoup.
Le mastering intervient après le mix et consiste essentiellement à compresser tout le bouzin pour qu'il soit écoutable sur tous les supports. Donc de la compression et de la réégalisation. J'ai "vu" du masetering mais étant donné les différences de prix et de niveaux entre les prestataires, je pense mal mesurer les compétences et les opérations exactes que les "super pros" font à cette étape là même si ma définition fonctionne aussi pour eux.
Pour les jingles, ça n'en sont pas vraiment, juste des riffs. Ça me permettra de les faire vite (je déteste faire les jingles) et de les changer régulièrement : je voudrais me faire une petite collec dans laquelle je puise. Juste des petites virgules quoi, des respirations. Et puis ça fera chercher certains… "putain je connais ce truc, c'est quoi déjà ?" ou "putain c'est bon ça c'est quoi ? Il le dit pas le salaud ??? Vite un mail !" Smile

Kommander a écrit:
Je vais avoir du mal. Jusque là, je n'ai fait que te lire et ai entendu ta voix seulement sur longue durée et avec coin-coin. Mais je vais faire un effort.
Si quelqu'un se propose de participer à l'émission, faut un matos sonore décent ?
Te force pas trop non plus.
Je n'ai rien décidé concernant ce dernier point. Si je me décide y aura une procédure précise de toutes façons. Parce que je suis homme de procédure. Smile
Pilgrimwen
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 112
Voir le profil de l'utilisateurhttps://feel-japanese-rock-wave.blogspot.com

Re: Inoxydable : la suite de MBB

le Mer 19 Déc - 22:14
Monsieur REM a écrit:
Te force pas trop non plus.
Je n'ai rien décidé concernant ce dernier point. Si je me décide y aura une procédure précise de toutes façons. Parce que je suis homme de procédure. Smile

Comment fonctionniez-vous auparavant ? Par Skype ?
Clem du Chili
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 37
Localisation : CHILI - Valparaiso
Date d'inscription : 15/02/2018
Messages : 122
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Inoxydable : la suite de MBB

le Jeu 20 Déc - 22:14
Monsieur REM a écrit:
Pour les jingles, ça n'en sont pas vraiment, juste des riffs. Ça me permettra de les faire vite (je déteste faire les jingles) et de les changer régulièrement : je voudrais me faire une petite collec dans laquelle je puise. Juste des petites virgules quoi, des respirations. Et puis ça fera chercher certains… "putain je connais ce truc, c'est quoi déjà ?" ou "putain c'est bon ça c'est quoi ? Il le dit pas le salaud ??? Vite un mail !" Smile

SAXON - Baptism of Fire
DEF LEPPARD - Let it Go
DECAPITATED - Earth Scar
FARMERS BOYS - Faint Lines
SAXON - Baptism of Fire

cheers
Monsieur REM
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 591
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: Inoxydable : la suite de MBB

le Ven 21 Déc - 2:07
Tu gagnes un mug mbb. Smile
Monsieur REM
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 591
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: Inoxydable : la suite de MBB

le Ven 21 Déc - 2:10
Pilgrimwen a écrit:
Monsieur REM a écrit:
Te force pas trop non plus.
Je n'ai rien décidé concernant ce dernier point. Si je me décide y aura une procédure précise de toutes façons. Parce que je suis homme de procédure. Smile

Comment fonctionniez-vous auparavant ? Par Skype ?

La première année l'audio de M. Canard venait de Skype. Ensuite j'ai trouvé une autre technique mais on était quand même sur Skype pour le confort du dialogue.
avatar
Talkbreaker
Age : 47
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/05/2018
Messages : 223
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Inoxydable : la suite de MBB

le Dim 20 Jan - 9:50
Dire que je partage à plein les interrogations de Monsieur Rem sur les tops de fin d'année de certains chroniqueurs est un euphémisme. Cette quête du groupe le plus plus obscur possible est proprement ridicule. J'ai fait l'effort d'écouter bon nombre des groupes les mieux classés (et dont, pour être franc, je n'avais jamais entendu parlé). Le Black et le Death (sous toutes leurs déclinaison) y occupe une place hégémonique. Pourquoi pas ; même si je continue à penser que cette centration sur la frange la plus extrême du Metal contribue à son appauvrissement (laissant à penser qu'il n'est pas d'albums de qualité en dehors de ces genres,  ou que la qualité de ces derniers est supérieure à tout autre ou, dernière ligne de fuite, que le Metal se réduit à cela...). Reste que mon enquète me laisse tout de même franchement dubitatif. Ce que j'ai écouté me parait souvent vraiment très très moyen, mille fois entendu. Qui se souviendra (même parmi les spécialistes des genres concernés) dans 6 mois des 5 meilleurs albums de 2018 recensés par ces tops ??? Le meilleur de 2018 semble condamné à ne pas survivre à...  2018. L'oubli rapide les menace. C'est que d'autres albums aussi obscurs et médiocres prendront vite leur place.

Si l'analyse est sans soute un peu simpliste, je continue à voir dans ces classements d'opérette forme d'élitisme primaire et de snobisme vulgaire. Le chroniqueur Metal se doit d'être hype. Ecouter ce que le commun écoute leur semble chose insupportable et affreusement ringarde. Il va de soi que leur rôle est aussi de défricher, de découvrir, d'ouvrir des pistes nouvelles. Je ne le nie absolument pas. Reste qu'il ne saurait y avoir là raisons valables pour sortir de la gangue des disques médiocres ou complètement nazes.

A les lire, on craint que le Metal ne soit atteint du même mal que l'art moderne. Une chanson ? Ringard ! Un refrain ! Une horreur ! Un chanteur ? Laissez-moi rire ? Le metal n'est jamais aussi bon que lorsqu'il emprunte chemin tortueux, déstructurée, qu'il se fait voyage plein de cris et de hurlements... qu'il n'est qu'une abstraction métaphysique accessible aux quelques esprits supérieurs capables de le comprendre. Ces promoteurs des Metal sont en réalité ses fossoyeurs.

Car, comme l'a fort bien dit, Monsieur Rem, une communauté suppose un "commun". C'est ce "commun" qui a fait du Metal ce qu'il est devenu. Une communauté a besoin de fondations solides qui la soutiennent. Ces fondations ce sont des disques-références dont tous ceux qui se reconnaissent membre de la communauté, admettent l'excellence. Ces disques sont des repères (qui évitent le relativisme dont on ne dia jamais assez qu'il est un danger mortel pour toutes les communautés travaillée par l'individualisme ; un avis en vaut un autre est la devise la plus mortifère qui soit), mais aussi des liens qui permettent aux gens de s'unir, de se comprendre, de se parler et de faire "cause commune".

Or, aucun des albums portés au pinacle par ces chroniqueurs de fantaisie ne peut jouer ce rôle de "lien". Et la communauté, avec tout ce qu'elle supporte, risque à terme de s'effondrer et de se fragmenter en mille et un morceaux (bien entendu qu'il y a toujours eu des guerres de chapelles (Thrash contre Glam par ex. dans les années 80) ; mais ces batailles se sont toujours faites au sein d'une église unifiée). Pas certain que ce faisant, l'avenir du Metal en devienne plus radieux....


Dernière édition par Monsieur Pat le Dim 20 Jan - 17:01, édité 1 fois
Pilgrimwen
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 112
Voir le profil de l'utilisateurhttps://feel-japanese-rock-wave.blogspot.com

Re: Inoxydable : la suite de MBB

le Dim 20 Jan - 13:40
Monsieur Pat a écrit:Dire que je partage à plein les interrogations de Monsieur Rem sur les tops de fin d'année de certains chroniqueurs est un euphémisme. Cette quête du groupe le plus plus obscur possible est proprement ridicule. J'ai fait l'effort d'écouter bon nombre des groupes les mieux classés (et dont, pour être franc, je n'avais jamais entendu parlé). Le Black et le Death (sous toutes leurs déclinaison) y occupe une place hégémonique. Pourquoi pas ; même si je continue à penser que cette centration sur la frange la plus extrême du Metal contribué à son appauvrissement (laissant à penser qu'il n'est pas d'albums de qualité en dehors de ces genres,  ou que la qualité de ces derniers est supérieure à tout autre ou, dernière ligne de fuite, que le Metal se réduit à cela...). Reste que mon enquète me laisse tout de même franchement dubitatif. Ce que j'ai écouté me parait souvent vraiment très très moyen, mille fois entendu. Qui se souviendra (même parmi les spécialistes des genres concernés) dans 6 mois dans 5 meilleurs albums de 2018 recensés par ces tops ??? Le meilleur de 2018 semble condamné à ne pas survivre à...  2018. L'oubli rapide les menace. C'est que d'autres albums aussi obscurs et médiocres prendront vite leur place.

Si l'analyse est sans soute un peu simpliste, je continue à voir dans ces classements d'opérette forme d'élitisme primaire et de snobisme vulgaire. Le chroniqueur Metal se doit d'être hype. Ecouter ce que le commun écoute leur semble chose insupportable et affreusement ringardes. Il va de soi que leur rôle est aussi de défricher, de découvrir, d'ouvrir des pistes nouvelles. Je ne le nie absolument pas. Reste qu'il ne saurait y avoir là raisons valables pour sortir de la gangue des disques médiocres ou complètement nazes.

A les lire, on craint que le Metal ne soit atteint du même mal que l'art moderne. Une chanson ? Ringard ! Un refrain ! Une horreur ! Un chanteur ? Laissez-moi rire ? Le metal n'est jamais aussi bon que lorsqu'il emprunte chemin tortueux, restructurée, qu'il se fait voyage plein de cris et de hurlements... qu'il n'est qu'une abstraction métaphysique accessible aux quelques esprits supérieurs capables de le comprendre. Ces prometteurs des Metal sont en réalité ses fossoyeurs.

Car, comme l'a fort bien dit, Monsieur Rem, une communauté suppose un "commun". C'est ce "commun" qui a fait du Metal ce qu'il est devenu. Une communauté a besoin de fondations solides qui la soutiennent. Ces fondations ce sont des disques-références dont tous ceux qui se reconnaissent membre de la communauté, admettent l'excellence. Ces disques sont des repères (qui évitent le relativisme dont on ne dia jamais assez qu'il est un danger mortel pour toutes les communautés travaillée par l'individualisme ; un avis en vaut un autre est la devise la plus mortifère qui soit), mais aussi des liens qui permettent aux gens de s'unir, de se comprendre, de se parler et de faire "cause commune".

Or, aucun des albums portés au pinacle par ces chroniqueurs de fantaisie ne peut jouer ce rôle de "lien". Et la communauté, avec tout ce qu'elle supporte, risque à terme de s'effondrer et de se fragmenter en mille et un morceaux (bien entendu qu'il y a toujours eu des guerres de chapelles (Thrash contre Glam par ex. dans les années 80) ; mais ces batailles se sont toujours faites au sein d'une église unifiée). Pas certain que ce faisant, l'avenir du Metal en devienne plus radieux....


A trop "mentaliser", à trop donner de l'importance à des situations/individus, tu en deviens aigri, frustré.

Perso', si j'ai claqué la porte du chroniquat conventionnel, c'est simplement car la situation me dépassait.

Quand t'as un label qui t'envoie un disque d'un groupe issu de leur catalogue, un groupe pour lequel le label n'a aucune estime, aucune envie de le défendre. Des groupes laissés pour compte par leur propre label... Aberrant !

Ou des "collègues" qui t'apprennent comment écrire alors que leurs textes sont truffés de fautes d'orthographe, de frappe, etc.

Ou des "commentateurs" qui t'expliquent que t'es un ignare, une sombre merde, que tu représentes leur némésis, l'ennemi publique. Hey ho, j'suis pas dans Pokémon, avec un rival en bout de chaîne ! ^.^ Les gus qui projettent leur ombre sur toi, plutôt que de saisir d'un miroir et se regarder les yeux dans les yeux et constater que ce qu'ils reprochent à autrui, ils devraient se le reprocher d'abord à eux-même.

J'ai "recouvert" ma liberté d'écrire. Je rédige au gré des envies. Si je ne ponds rien pendant un an, ba, tant pis ! J'ai éjecté le système de commentaires. Quand je lis un livre, je n'ai pas un questionnaire et une lettre T à renvoyer à l'auteur à la fin de ma lecture ! Ba, pareil pour mes sites ! Pas de commentaires, pas de SAV ! Seuls les lecteurs assidus me contactent, c'est-à-dire une ou deux personnes. Et là, y a de l'échange, du partage. Loin du commentaire scolaire "je donne mon avis parce que personnellement, pour ma part, dans mon cas, moi je pense que...".
avatar
Talkbreaker
Age : 47
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/05/2018
Messages : 223
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Inoxydable : la suite de MBB

le Dim 20 Jan - 17:18
Aigri et frustré ? Non, je ne crois pas. J'avoue, toute honte bue, ne pas bien voir dans mes réflexions ce qui te fait penser cela. J'essaie seulement, modestement, à mon petit niveau, de porter un regard distancié, critique, sur un objet particulier, Le metal et ses évolutions. Et je conçois fort bien que tout le monde ne partage pas mon avis. Cela ne me pose aucun problème.

Pour être une passion, le Metal n'en reste pas moins chose trop futile pour qu'elle génère chez moi les sentiments d'aigreur ou de frustration que tu sembles m'imputer. Je discute avec sérieux de choses qui ne le sont pas vraiment et ne tire rien de bien sérieux de propos qui le sont pourtant !

Sur le fond, ma critique ne porte évidemment pas sur tous les chroniqueurs Metal, mais seulement sur ceux qui s'échinent, par snobisme (je persiste et signe) et élitisme de bazar, à nous faire passer le disque d'un obscur groupe de Black/death, qui ressemble comme deux gouttes de bruit, aux 3000 albums du même genre sortis la même année, comme une merveille intemporelle. Merveille qui retrouvera ses haillons dès la première quinzaine de janvier de l'année suivante. Voilà tout.
Pilgrimwen
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 112
Voir le profil de l'utilisateurhttps://feel-japanese-rock-wave.blogspot.com

Re: Inoxydable : la suite de MBB

le Dim 20 Jan - 17:43
Monsieur Pat a écrit:Sur le fond, ma critique ne porte évidemment pas sur tous les chroniqueurs Metal, mais seulement sur ceux qui s'échinent, par snobisme (je persiste et signe) et élitisme de bazar, à nous faire passer le disque d'un obscur groupe de Black/death, qui ressemble comme deux gouttes de bruit, aux 3000 albums du même genre sortis la même année, comme une merveille intemporelle. Merveille qui retrouvera ses haillons dès la première quinzaine de janvier de l'année suivante. Voilà tout.

C'est les mêmes que tu retrouvais dans la cour de récréation à crâner Laughing

Ce qui me surprend tjrs, c'est la capacité de certain(e)s à "ingurgiter" des dizaines de nouveautés chaque année Shocked Apprécier une nouveauté me demande au minimum deux-trois mois, et encore ! Généralement, ça me réclame six à douze mois. Cette surconsommation musicale... pale
avatar
Talkbreaker
Age : 47
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/05/2018
Messages : 223
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Inoxydable : la suite de MBB

le Dim 20 Jan - 18:33
Pour les crâneurs de cour de récré, tu as sans doute raison. Laughing

Pour le reste, je te rejoins et prononce ma propre condamnation ! J'écoute beaucoup d'albums chaque année... Trop sans doute (mon abonnement à Stotify est d'ailleurs un "pousse au crime"). Passion dévorante et sans doute irraisonnable... Mais voilà 35 ans que cela dure. Avec le temps, en guise de circonstances atténuantes, je crois cependant, dans certains genres (le sleaze/hard US/Glam, le Metal traditionnel et le hard rock), pouvoir livrer avis assez rapide après seulement deux ou trois écoutes. Avis qui n'engage évidemment que ma petite personne. Reste que, comme d'autres, je ne passe plus suffisamment de temps avec les albums que j'écoute et que j'aime, en quête permanente de nouveautés...
Contenu sponsorisé

Re: Inoxydable : la suite de MBB

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum