Partagez
Aller en bas
avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 47
Localisation : 66
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 108
Voir le profil de l'utilisateur

Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 15:03
Dans les replis profonds de cette grotte virtuelle aux milles cavernes qu'est YouTube se cachent d'étranges métaux rares, pour qui a envie de creuser.
Evidemment, à ce niveau de profondeur, c'est plus de la D2 poussiéreuse que l'on trouve, plus Morlocks qu' Eldars.
Mais ils n'en brillent pas moins d'un éclat étrangement attirant, voire diablement envoûtant.
Je propose ici de remonter à la surface ces bijoux obscurs.
A vos  pelles et pioches!





Je commence avec ma dernière prise : "The Enforcer" (1985)de Warrant. Non, pas Warrant, Warrant.
Quoi? Nan mais je ne parle pas de ceux qui roulent en limo décapotable sur Sunset Bld; mon Warrant à moi oeuvre dans les profondeurs charbonneuses de la Rhur.



The Enforcer, c'est une sorte de Speed Metal Lourd, avec un zeste de Thrash. Riffs très carrés, Soli toujours pertinents et super efficaces,
un chanteur qui, mine de rien a sa personnalité.
Il y a des albums comme ça qui passent comme une lettre à la poste dès la première écoute. Rare.
The Enforcer fait partie de ceux-là pour moi. Rien à jeter, un métal aux propriétés très homogènes.
Titres préférés: Betrayer, Ordeal of Death, Cowards or martyrs.
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 375
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 16:44
Découvert grâce à un post ironique de Vyuuse sur Facebook. Un Airbourne acceptien et nordique. Y a déjà une bonne poignée d'albums. Objectivement aucun intérêt. Mais bon... ça fait toujours plaisir en passant. J'essaye de voir actuellement si un des albums sort du lot ou tient davantage la route que les autres. J'ai un peu de mal, les gars m'ont l'air constant dans le clonage.

avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 120
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 17:26
Monsieur REM a écrit: J'ai un peu de mal, les gars m'ont l'air constant dans le clonage.

J'avais trouvé Highway Pirates excellent. Le reste est très quelconque effectivement.

Dans le genre revival qui invente rien mais qui fait pas trop mal le boulot y a ça :



Et puis aussi



Et puis ça aussi, c'est génial.



Et sur le même label :



Ayé j'ai fini.
avatar
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 91
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 18:04
Pin-Up Went Down est un groupe de musique expérimentale français, originaire de Rouen. Mêlant art rock, heavy metal, musique avant-gardiste et pop

avatar
Age : 26
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 55
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 18:12
Ouuuuh...

Des containers, qu'il y en a. Des.Con.Tai.Ners.

Et paf, en voilà un :



Mefisto - The Puzzle (1986).

Thrash moins black que Bathory mais a contribué à la scène extrême suédoise avec Morbid, Nihilist et Obscurity. Ne pas se fier à ce premier morceau en mode Metallica avec une voix black. Les deux démos valent quand même le coup d'oreille.
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 14
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 18:28
lamouchequipète a écrit:
Monsieur REM a écrit: J'ai un peu de mal, les gars m'ont l'air constant dans le clonage.

J'avais trouvé Highway Pirates excellent. Le reste est très quelconque effectivement.

Dans le genre revival qui invente rien mais qui fait pas trop mal le boulot y a ça :




C'est un des 454332443 groupes de Chris Black je crois? J'ai pas écouté tout ce qu'il a fait mais dans le lot j'ai repéré Dawnbringer qui est intéressant dans le registre "heavy épique sombre" :




avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 120
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 18:40
theshaman a écrit:
C'est un des 454332443 groupes de Chris Black je crois? J'ai pas écouté tout ce qu'il a fait mais dans le lot j'ai repéré Dawnbringer qui est intéressant dans le registre "heavy épique sombre" :

J'vais pas te mentir, j'connais pas du tout le bonhomme, mais du coup, ce que j'écoutes de lui pour l'instant me plais carrément. Dawnbringer inclut. Je rajoute à la todolist. Merci bien.
avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 47
Localisation : 66
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 108
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 20:02
Kommander a écrit:Ouuuuh...

Des containers, qu'il y en a. Des.Con.Tai.Ners.

Et paf, en voilà un :



Mefisto - The Puzzle (1986).

Thrash moins black que Bathory mais a contribué à la scène extrême suédoise avec Morbid, Nihilist et Obscurity. Ne pas se fier à ce premier morceau en mode Metallica avec une voix black. Les deux démos valent quand même le coup d'oreille.

Je vois que les ressources fossiles sont loin d'être épuisées. Smile
Pas mal à la première écoute.
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 375
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 20:35
Ce topic me déprime déjà. Je n'avais jamais entendu de Chris Black et de ses 82498239048 projets. Ni d'aucun de ces groupes. J'avais noté Hallas suite à un com' mais c'est tout.
Depuis qu'on fait l'émission j'ai encore plus l'impression d'être submergé. C'est dingue.
Svartanatt, musicalement, ça me parle. Les quelques titres dispos sont assez différents les uns des autres. A voir.
Dawnbringer ça m'a l'air intéressant.
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 14
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 21:13
Bon vu que je parlais de Chris Black, je vais développer un peu. En gros, c'est un musicien/compositeur/multi-instrumentiste américain qui est un dingue de metal au sens large doublé d'un stakhanoviste. Le mec a un bon paquet de projets (Dawnbringer, Superchrist, Pharaoh, High Spirit... liste non exhaustive) dans lesquels il compose tout, chante et joue de divers instruments. Et en gros, chaque projet correspond à un sous-genre de metal particulier (metal épique, hard rock motorheadien, heavy priestien, hard US, black metal...). Dans ce que j'ai écouté, c'est surtout Dawnbringer qui m'a marqué. Le groupe a pas mal changé de style au cours de sa carrière (plus black metal au début, plus heavy épique par la suite). Y a un EP (XX) qui est génial : 5 titres, 5 tueries. Tous différents en plus tout en formant un ensemble cohérent. L'album "Into the Lair of the Sun God" est également super.

Bonne écoute.
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 14
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 21:20
Sinon, dans le genre perles 80es j'ai aussi l'album Endless Skies de Ashbury. Pas vraiment metal, on a plutôt un genre de hard rock tranquille teinté de folk, de rock sudiste et de prog à la Jethro Tull. C'est assez pépère, mélodique tout plein avec du beau chant et de la belle guitare, très 70es dans l'esprit mais sans les côtés chiants des 70es (pas de soli à la rallonge ou de plans qui ont rien à foutre là). L'originalité du groupe, c'est le mélange de guitare acoustique et électrique sur quasiment tous les morceaux.

L'album complet ici :
avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 41
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 104
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 22:24
theshaman a écrit:Sinon, dans le genre perles 80es j'ai aussi l'album Endless Skies de Ashbury.

J'avais entendu parler de cet album. Notamment sur la chaîne youtube de 2guys1tv. Je vais peut-être aller lâcher quelques deniers pour aller me le procurer (même si je ne suis pas trop fan du son 70es en règle générale)
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 375
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 23:33
Très chouette Ashbury. J'avais déjà vu passer la pochette mais c'est tout. Ça se rapproche un peu de Wishbone Ash.
avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 120
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Ven 16 Fév - 23:53
theshaman a écrit:Sinon, dans le genre perles 80es j'ai aussi l'album Endless Skies de Ashbury.
Je crois que c'est un des albums que j'ai le plus écouté ces derniers temps. L'histoire du groupe est sympa également, visiblement l'excellent morceau "Vengeance" à été écrit spécialement pour les metalleux de l'époque.

a écrit:One of the biggest “re-discoveries” of obscure eighties US Metal/Hard Rock are Ashbury from Tuscon in Arizona. The band, led by brothers Randy and Rob Davis, did originally record two very hard to find albums: »Endless Skies« in 1983 and the (belated) follow-up »Something Funny Going On« (issued in 2010).
However, the roots of the band go way back to the late 1970s, when multi-instrumentalist Randy Davis formed his very first band in Southern Oklahoma. “That was before Ashbury proper,” explains Randy. ”It was in late 1977 that Ashbury South was formed in Oklahoma. In early 1980 Rob and I returned to Tucson and formed Ashbury in June 1980. The original line-up of that band broke up a year later. Ashbury proper was born at that time as Rob and I were writing music and our long term objective was to record original music and we knew we had to have the right elements in place for that. Ironically, it would turn out that just the two of us would become the base for Ashbury, both then and now.”
The story goes that Ashbury was offered an album deal by a major company(from Los Angeles) in the early 1980s. Which company was that? ”The label was Polydor,” states Randy, “and the 'offer' came in September 1983. We had recorded »Endless Skies« and self released the LP in May of the same year. Rob was 'shopping' it around all the major labels in L.A. (and agencies like William Morris). We were looking for a major label's interest in order to possibly re-record the album again (maybe with a larger budget and major label producer), or to at least gain better distribution, etc. Ashbury had only existed as a 'cover' band up until the release of »Endless Skies«, so we had not attracted the interest of A&R people at the major labels. The label, however, wanted to 'shelve' the whole record and sign us for something entirely different. They had in mind an acoustic sound featuring our songwriting and vocal harmony skills (i. e.: England Dan & John Ford Coley). We were not interested in that and turned them down. Ironically, we now perform an acoustic show as a duo and it is a major source of our music income. We perform the show locally here in Tucson, but have also performed acoustically as a duo in Greece and Sweden, while there to perform Ashbury shows.”
The original vinyl edition of »Endless Skies« came out in 1983 (with a circulation of 1,000 copies). ”It was a complete indie project all the way,” states Rob Davis. “The early processes were handled by Randy and another guy who was instrumental in putting everything together. His name is Stone Age, he went on to found other Metal bands like Butcher. He also was the artist that conceived and drew our 'Rocker' logo, and he found the artist Ernie Polo that painted the artwork for the »Endless Skies« cover (from our own conception). We worked mostly on a budget of $ 5,000 for the entire project, financed by a backer named Mac Whitton. Our distribution was through Tower Records in the western U.S. ... and we put that together ourselves also. Tower Records was the #1 "Record" store in the western U.S., and we had secured distribution in several western states.”
Ashbury's sound has sometimes been compared to Jethro Tull, would that be a fair comparison? ”We both have a big smile on our face with that question”, expain the Davis brothers. “Yes, we are proud to be compared with Jethro Tull, and can easily live with that comparison. Jethro Tull and Ian Anderson's writing were a huge influence on us both. Ironically, Ian Anderson and Martin Barre were the stable members of the band while many others came and went, similar to us, except for the amount of success and sales - haha - that's where the comparison ends!”
The first album does feature an iconic artwork. Who was responsible for it and what does the cover signify? ”Responsibility for the concept lies with Randy, Rob and Stone Age,” is the answer to the question. “Once we knew what we wanted, the search for the right artist began. Stone Age was not only a musician, but a very good artist (remember he conceived and drew our 'Rocker' logo), but he felt the cover art needed a more talented artist/painter than he was. He began the search, and found an artist named Ernie Polo working in Tucson, and subsidizing his art by selling shoes in a mall shoe store. We commissioned him and with relative ease he delivered the painting in just a couple of weeks. The cover signifies Creation, and the choices we all make. The cover obviously coincides with the opening song 'The Warning', about the Prophet who warns against bad choices, evil and greed. The final touch was a 'fantasy' setting, a look just off from any real world appearance.”
Were Ashbury catering to a metal audience back then at all? Or were they exclusively playing to normal rock audiences (locally?) in the States? ”Exactly!,” exclaims Randy Davis. “We were playing to 'Rock' audiences in night clubs throughout the western U.S. We did not consider anything about Ashbury to be catered to a 'Metal' audience. The irony might be that Stone Age was as "Metal" as Metal gets. During pre-production, he actually mentioned that we needed to have at least one song to appeal to the Metal fans, and we wrote 'Vengeance' at that time and Stone was very thumbs up on the song. Looks like he was right.”
Randy and Rob Davis are playing as brothers in Ashbury, they have always been the core of the band: ”We would not continue performing as Ashbury without both being involved. We write independently, and also together, therefore the very creation of the music would be different if one of us left the band. We also both sing lead vocals, so the sound of the band would be altered. I might refer to a recent tour concerning Styx - touring without Dennis DeYoung - therefore it's NOT Styx.”
avatar
Date d'inscription : 16/02/2018
Messages : 12
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Sam 17 Fév - 0:26
Découvert aussi récemment Ashbury grâce à 2guys1tv. La voix est vraiment attachante et le groupe s'en sort bien dans les changements d'ambiance. Dawnbringer j'ai adhéré immédiatement avec "Nucleus" qui mine de rien mine comporte une approche assez originale tout en restant old school. Je suis moins fan de "Into The Lair of The Sun God" qui a mon sens s'essouffle sur la fin, même s'il a son lot de fulgurances. Pas écouté d'autres albums du groupe pour l'instant, mais le petit dernier donne bien envie.

avatar
Age : 22
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 78
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Sam 17 Fév - 13:15
Je met ici le seul album de Cyberia, sorti en 2001 si mes souvenirs sont bon, un groupe allemand qui fait du heavy/power à l'allemande mais en ajoutant quelques sonorités électro / indus pas dégueulasses. Et, là on va directement dans de la d3 qui est tombé dans les limbes de l'oubli.

avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 47
Localisation : 66
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 108
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Dim 18 Fév - 22:22
Upplands Väsby. Suède; 38 000 habitants.
C'est petit mais assez vaste pour contenir l'Ego d'Yngwie Malmsteen et l'Universe tout entier (roadies compris).
Oubliez ce connaud d'Yngwie, laissez tomber Europe, on en a vite fait le tour, voyez plus grand, contemplez: UNIVERSE.

Un seul album en 30 ans , sobrement intitulé "Universe".
Trop peu pour qui veut gagner des millions. Mais suffisant pour briller de mille feux en D3.
Nos spationautes suédois mâtinent leur Heavy de FM, des plans simples mais élégants, parfois inventifs; qqs petits soli bien posés , qqs accords de clavier, ma non troppo, Le chanteur assure comme il faut.

Universe est grand.

Morceaux favoris: Rolling On, looking for an answer, question of time.


Mr REM, je t'avais déjà parlé de Universe?
avatar
Age : 37
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 15/02/2018
Messages : 53
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCPKNZNUk5I-9dpqZzwlibyg

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Lun 19 Fév - 10:17
Angel Witch et son album éponyme de 1980 : de la pure NWOBHM bien tradi avec des mélodies efficaces comme les aime M. REM, à chanter sous la douche :

avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 41
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 104
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Lun 19 Fév - 10:31
Je me suis surpris à bouger la tête en écoutant Angel Witch (en bossant). Bon signe, ça, je vais me pencher sur le dossier.
avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 29
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 123
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Lun 19 Fév - 11:48
Monsieur REM a écrit:Découvert grâce à un post ironique de Vyuuse sur Facebook. Un Airbourne acceptien et nordique. Y a déjà une bonne poignée d'albums. Objectivement aucun intérêt. Mais bon... ça fait toujours plaisir en passant. J'essaye de voir actuellement si un des albums sort du lot ou tient davantage la route que les autres. J'ai un peu de mal, les gars m'ont l'air constant dans le clonage. En revanche je ne peux pas t'aider sur disque, j'ai jamais essayé d'en écouter un, les voir une fois tous les deux ans me suffit.


Avec plaisir ! S'ils passent près de chez toi, n'hésite pas à passer les voir, en concert dans un club avec une bière (même un jus d'orange) c'est toujours un bon moment.

Sinon, ma pierre à l'édifice (fucking) :
avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 120
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Lun 19 Fév - 18:09
Excellent cet album d'Angel Witch.

Tiens j'avais oublié ça de chez Sign Records.

avatar
Age : 39
Localisation : NORD COTENTIN
Date d'inscription : 16/02/2018
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Lun 19 Fév - 19:19


Découvert grâce à mon cousin qui avait la cassette et qui m'a transmit une bonne partie de ma culture musicale Metal au début des années 90.
avatar
Age : 26
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 55
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Lun 19 Fév - 20:20
Alors celui-là, je ne l'ai pas découvert par YouTube mais via des chroniques de webzine et des scans de vieux magazines. Metal Attack, je crois.



Et pourtant, des EP à deux balles, j'en ai écouté quelques uns. Mais là, je ne sais pas. Il y a quelque chose.
avatar
Date d'inscription : 16/02/2018
Messages : 12
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Mar 20 Fév - 0:24
"Medieval Steel", voilà une chanson pour laquelle le terme "épique" n'est pas galvaudé. E.P. CVLT de chez CVLT, sorti en cette fière année 1984 ! La compilation "The Anthology of Steel" qui rassemble cet l'objet et d'autres compos du groupe vaut vraiment le détour.

Je ne résiste pas à l'envie de partager avec vous le seul et unique album de SCALD, groupe russe de Heavy/Doom épique originaire de la vieille cité de Iaroslavl. Leur style se caractérise par une approche très mélodique mais tout en gardant cette pesanteur massive propre au genre. Pour situer, on pourrait dire  que le groupe se situe entre CANDLEMASS et BATHORY. (avec un chanteur largement supérieur quand même). Le travail à la guitare allie au mieux feeling et technique et l'intensité mélancolique que se dégage des leads me touche énormément. Vous l'aurez compris je suis ultra fan mais j'estime que cet album  est un indispensable pour qui veut aller au-delà de Candlemass et creuser ce sous-genre.
La voix du chanteur Agyl est particulière car un brin maladroite et j'ai eu quelques soucis au début. Mais ses capacités vocales sont indéniables et il insuffle beaucoup d'émotions. Un accident l'emportera malheureusement en 1997, ce qui fera splitter le groupe qui nous laisse cet unique joyeux pour héritage. Le principal reproche que j'aurais à faire réside dans la production qui est assez faiblarde et avec un peu plus de moyens l'impact n'en aurait sûrement été que plus fort. Mais c'est souvent le lot de l'underground !

Précision importante, l'album est d'abord sorti au format cassette et la version CD où figure en pochette le bateau viking (on rappellera que le terme de "drakkar" est un barbarisme français sans pertinence étymologique inventé durant la période romantique), qui est la plus diffusée avait réorganisé l'ordre des chansons par rapport à la version originale. Cela a été corrigé avec la sortie de la version remaster "Agyl's Saga" en 2013 qui remet les chansons dans l'ordre original. Pour avoir commencé avec l'ordre de la version CD, je peux vous dire que l'enchaînement premier est beaucoup plus logique à mon sens et j'ai l'impression d'avoir totalement redécouvert l'album de cette façon. Le remaster est aussi salutaire car il permet de valoriser certaines nuances moins nettes avec le son original. Pas écouté les titres issus de démos qu'il comporte en bonus mais ça ne m'intéresse pas trop.

Pour vous donner une idée, je vous mets "In The Open Sea", titre qui clôture l'album et qui est le meilleur morceau du groupe à mon sens:

Pour finir, car je suis déjà beaucoup trop long, notons que les mecs s'éclataient à reprendre "Fighting The World" de MANOWAR en répét, si ça c'est pas une preuve supplémentaire de bon goût ^^
avatar
Age : 37
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 15/02/2018
Messages : 53
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCPKNZNUk5I-9dpqZzwlibyg

Re: Métaux rares et pépites obscures

le Mar 20 Fév - 10:02
Kommander a écrit:Alors celui-là, je ne l'ai pas découvert par YouTube mais via des chroniques de webzine et des scans de vieux magazines. Metal Attack, je crois.



Et pourtant, des EP à deux balles, j'en ai écouté quelques uns. Mais là, je ne sais pas. Il y a quelque chose.

Ah ah, je voulais le mettre aussi :-)

Bon EP de heavy tradi / épique, avec un joli morceau de fin bien mélancolique.
Contenu sponsorisé

Re: Métaux rares et pépites obscures

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum