Partagez
Aller en bas
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 46
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 25/05/2018
Messages : 141
Voir le profil de l'utilisateur

(Lillian) axe du bien

le Ven 21 Déc - 22:31
Il est des groupes dont on se dit tous (mais pas nécessairement pour les mêmes) qu'ils auraient mérité carrière plus glorieuse...

Lillian axe entre, pour moi, dans cette catégorie.

Après un premier album de hard US sans le moindre intérêt (s/t, 1988), le groupe sort un véritable OVNI dans l'univers du Heavy rock de l'époque, Love and war (à la pochette classieuse). Album qui ne ressemble à aucun autre (All'fair in love and war qui ouvre l'album est incomparable ; Ghost of winter d'une beauté réelle...) et révèle le talent incroyable de Ron Taylor (au chant) et de Steve Blaze à la guitare. La vilaine chenille est devenue magnifique papillon. Malheureusement, le succès public n'a guère été au RDV.

Sur sa lancée, le groupe sortira ensuite deux excellents et inclassables albums (Poetic justice en 1992 à la pochette hideuse et Psychoschrizophrenia l'année suivante). Il est loin le Hard US des débuts. Le groupe oeuvre désormais dans une sorte de Metal ultra-mélodique, aux mélodies originales et toujours bien pensées.

Poetic justice est ainsi une incroyable collection de tubes et peut-être le meilleur album du groupe. Plus heavy, Psycho alterne également heavy entrainant (Deepfreeze en est le meilleur exemple) et ballades à fleur de peau et à forte émotions (The Needle and your pain ; The day I met you); loin des grosses ficelles prisées par les ballades rock qui passaient en boucle sur MTV...).

Mais bon, malgré un certain succès d'estime, le groupe n'a pas décollé...

Et finalement Ron Taylor de mettre les voiles (en 1999, sort Fields of yesterday, album composé de morceaux composés entre 1989 et 1992... A part, Do it et Cry for out loud, l'album est franchement moyen ; vous pouvez faire l'impasse sans regret) !

Il sera remplacé par un certain Derrik Lefevre (au timbre proche de son prédécesseur)...

Après un Live (2002) que, bizarrement, je n'ai jamais aimé (les morceaux se font étrangement pesants et lourdingues), le groupe sort Water Rising en 2007. Peu inspiré, l'album ne marque pas durablement l'esprit, malgré la prestation correcte de Lefevre (même si son chant plaintif peu parfois agacé... et donne au groupe un petit côté Alice in chains !). Sad days on planet earth s'inscrit dans le même sillon (2009). La magie semble avoir bel et bien disparue avec Taylor (même si Within your reach, sur Sad days..., à l'ambiance délicieusement sixties, est une franche réussite). En 2012, parait The days before tomorrow avec un nouveau chanteur, Brian Jones (dont la voix est dans la lignée de celle de ses prédécesseurs). Sans totalement renouer avec son glorieux passé, le disque est cependant le meilleur des années post-Taylor et renferme quelques magnifiques pépites  (Death before tomorrow ; Bow your head ; Take the bullet).

Mais le meilleur est à venir. 2014 : One night in the temple. Un live acoustique qui est remarquable (même si l'on aime pas l'exercice). On est pas loin du fameux Five man acoustical jam de Tesla. Rien que cela. Seul bémol : les longues introductions parlées avant chaque morceau (mais il est facile de reconstituer le live en supprimant ces moments instructifs, mais qui parasitent les écoutes répétées...). Chaque titre du groupe prend une nouvelle (et formidable) dimension dans ce format. Et Jones est juste extraordinaire sur tous les titres (même ceux de l'ère Taylor).

Lillian axe est un grand groupe ! Un groupe artistiquement majeur (et commercialement mineur) qui a développé un univers à part. Trop peut-être (le syndrome King's X !!!)

Putain de business `!

`









Dernière édition par Monsieur Pat le Sam 22 Déc - 8:47, édité 1 fois
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 515
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: (Lillian) axe du bien

le Ven 21 Déc - 23:36
Ils font partie des p'tits groupes de qualité.
Mon préféré reste Psychoschrizophrenia (dnas les disques d'époque, j'ai pas écouté récemment).
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum