Partagez
Aller en bas
avatar
Age : 22
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 87
Voir le profil de l'utilisateur

Re: A la bonne pelloche : le topic cinématographique.

le Mar 20 Mar - 22:02
Ready player one m’intéresse pas mal aussi, car bon, on Spielberg a la direction et oui a un moment il avait dit que le trip nostalgique n'était pas un truc positif pour l'industrie du cinéma. Après, soit il va faire un truc pour critiquer ça (comme le livre parait-il mais je ne peux confirmer), soit il va faire un truc tellement ultime dans le genre qu'il va rendre toute autre tentative inutile et donc court circuiter la tendance, soit il va se contredire et faire un truc nostalgique parce la nostalgie ça marche (ce que je n’espère pas).

Sinon j'ai été voir The Shape of Water, ce fut de qualité. Et j'ai aussi regarder Annihilation (le film netflix qui viens de sortir), et bon sang que ce film est en dent de scie, d'un coté c'est plutôt beau (hormis quelques effets speciaux bien numérique qui bavent), la réal est pas trop mal et dans l'ensemble l'histoire se tien. Mais à coté y'a des flashbacks, courts certes, mais qui niquent le rythme, des décisions débile du genre "on viens de se faire attaquer par un gros alligator bien mastoc, prenons une barque pour traverser ce marais" et des trucs bizarre au niveaux des effets, genre un gros lens flare dans une scene nocturne alors que bah... il est pas censé y avoir une lumière à cette endroit.
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 463
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: A la bonne pelloche : le topic cinématographique.

le Lun 20 Aoû - 13:07
Je viens de voir le meilleur film de zombies depuis longtemps (depuis 28j / 28 semaines en fait). Et il est français.
Force du film : pas de décisions débiles injustifiées, pas de complaisance, pas de surenchère.
Résultat : j'ai été happé, j'ai crié une fois. Et je suis tout content. Probable que j'achèterai le DVD.

La bande annonce est regardable en entier (pas comme une con de BA américaine).

https://youtu.be/jRPJvb9ph5o
avatar
Victim of tchatche
Victim of tchatche
Age : 48
Localisation : 66
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 121
Voir le profil de l'utilisateur

Re: A la bonne pelloche : le topic cinématographique.

le Lun 20 Aoû - 14:21
Tiens? Tout l'inverse de "La Horde" Alors.
Ok je te fais confiance, je vais me le regarder dès que je peux.
avatar
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 15/02/2018
Messages : 60
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCPKNZNUk5I-9dpqZzwlibyg

Re: A la bonne pelloche : le topic cinématographique.

le Lun 20 Aoû - 15:11
Kommander a écrit:Je suis tracassé, pour ne pas dire obnubilé, par un film qui sort la semaine prochaine. Son nom : Ready Player One.


Vu.
Mon opinion : mitigé.

D'un coté des visuels assez sympas, beaucoup de références vidéoludiques et SF (trop ?), un début assez créatif et prometteur.
Mais de l'autre, des facilités scénaristiques et pas mal de pistes ouvertes au début non résolues.

Donc au final mitigé.

Une critique du film (sans spoiler) ici :
avatar
The Sentinel
The Sentinel
Age : 47
Date d'inscription : 21/01/2018
Messages : 463
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.metalblabla.com

Re: A la bonne pelloche : le topic cinématographique.

le Mer 22 Aoû - 10:32
"Ready player one" c'est fun à regarder pour le côté visuel et référentiel. Mais il n'y a que du "fan service". Pour le reste, c'est inepte. CDLM. Aussitôt vu aussitôt oublié. Hamburger movie.
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 14/02/2018
Messages : 67
Voir le profil de l'utilisateur

Re: A la bonne pelloche : le topic cinématographique.

le Jeu 23 Aoû - 21:05
Dernièrement :

QUENTIN DUPIEUX - Au Poste! (2018).

Le dernier film d'un type assez déjanté dans le cinoche. Cela reprend les codes de films genre Garde à Vue mais avec des trucs bien absurdes et prenant des trucs au pied de la lettre pour dérouter le spectateur. J'ai été assez surpris parce que je ne connaissais pas sa filmographie et il y a des moments vraiment déstabilisants. Il parait qu'il cherche vraiment à oser et y parvient.

JINDRICH POLAK - Ikarie X-b1 (1963).

Une des matrices de pas mal de trucs SF. Ça a forcément vieilli mais voir des trucs comme ça du bloc de l'Est ça surprend. Avec les deux films de Tarkovski.

SAMUEL FULLER - Shock Corridor (1963).

Terrible. Une sorte de dernier d'une sorte de trilogie de la folie et du quotidien. Il l'avait entamé avec un film sur les GI's traumatisés par les camps de concentration et le Pacifique, puis avait fait Naked Kiss. Là, un journaliste pense détenir le scoop de sa vie en dénichant un meurtrier dans un asile où il se fait passer pour un malade. Là, ça a moins vieilli.

SAUL BASS - Phase IV (1974).

Ok, là on s'arrête. On a droit à un PUTAIN de film culte. Réalisé par le concepteur des génériques de Hitchcock, Phase IV parle de scientifiques confrontés à une brusque poussée d'intelligence chez les fourmis. Rarement la minimalisme n'a autant servi à la SF. Rélisation serrée, huis clos étouffant où des colonies d'insectes remplacent peu à peu les zombies de La Nuit des Morts Vivants et annoncent ceux des futurs films. La fin a de quoi laisser pantois, à peu près autant que "LA Blues" dans FunHouse, ou celui du terrifiant Le Locataire.

RICHARD DONNER - La Malédiction (1976).

Très bon. Gregory Peck se débrouille bien avec cette intrigue clairement inspirée par L'Exorciste. Je l'ai limite préféré, comme j'ai préféré Piranhas (1978) aux Dents de la Mer (1975).

K.

avatar
Age : 38
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 15/02/2018
Messages : 60
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCPKNZNUk5I-9dpqZzwlibyg

Re: A la bonne pelloche : le topic cinématographique.

le Lun 26 Nov - 13:58
Quelqu'un est allé voir le film Bohemian Rhapsody, le film sur Freddy Mercury et l'histoire de Queen ?
avatar
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Date d'inscription : 11/07/2018
Messages : 10
Voir le profil de l'utilisateur

Re: A la bonne pelloche : le topic cinématographique.

le Lun 26 Nov - 15:21
Yes, il est vraiment bien foutu, même si la structure est trop classique (ascension - chute - rédemption & retour au sommet) et un peu lisse (son SIDA est très peu abordé). Mais évidemment la bande-son déchire, déjà niveau qualité (utilisation des remasters) et avec quelques inédits, notamment un 'Fat Bottomed Girls' live à Paris et bien sûr l'enregistrement du Live Aid.
Contenu sponsorisé

Re: A la bonne pelloche : le topic cinématographique.

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum